Mon métier : accompagnant éducatif et social à domicile

Revue de presse Affichages : 368

Reportage vidéo auprès de Daniel Freyermuth, accompagnant éducatif et social (AES), salarié de l'association de services aux personnes Alys, en Lorraine.

 

Dans le secteur des services à la personne qui emploie en très grande majorité des femmes (87,3 % en 2015 d'après la Dares), Daniel Freyermuth fait figure d'exception.

Mais être un homme dans un métier très largement féminin ne lui pose pas de problème. Et, à 58 ans, après huit années passées dans l'aide à domicile, il aime toujours autant accompagner les personnes âgées en perte d'autonomie à Thionville (Moselle).

Le DEAES par la VAE

Grâce à la validation des acquis de l'expérience (VAE), il a décroché, en 2018, le diplôme d'État d'accompagnant éducatif et social (AES), une certification de niveau V née de la fusion des diplômes d'État d'auxiliaire de vie sociale (DEAVS) et d'aide médico-psychologique (DEAMP).

Ce qu'il apprécie le plus ? Rétablir du lien social avec les usagers et leur permettre de reconquérir de l'autonomie et de la dignité.

Consulter l'article original

Imprimer